sardaigne - 1992

  avec  CAP SOUNION


Itinéraire en Sardaigne.

 


CROISIERE en SARDAIGNE - JUILLET 1992

Cette année, exceptionnellement, nous sommes six à bord de Cap Sounion, car un couple d'amis nous accompagne.
Le jour, nous naviguons ensemble et la nuit, ils dorment sous une minuscule tente qu'ils installent chaque soir au bord de l'eau, tandis que les enfants et nous, restons à bord, comme d'habitude.   
Il va sans dire que nous jetons l'ancre dans des endroits un peu sauvages pour éviter qu'on nous fasse démonter la tente en pleine nuit. Mais c'est arrivé deux fois quand même. Un matin, dans un petit bois de pins... Pas grave, on allait partir... Et un soir sur une minuscule plage - privée peut-être - et là on s'est tous entassés dans le bateau pour la nuit, quatre à l'intérieur et deux dans le cockpit.    
Nous avons atteint la Sardaigne, en partant d'Italie, et en gagnant d'abord l'île d'Elbe puis la Corse que nous avons longée jusqu'à Bonifacio...     
Notre périple complet a duré un mois, du 10 juillet au 9 août, mais vu les distances, nous n'avons pu passer que 10 jours en Sardaigne.



EXTRAITS du JOURNAL de BORD

samedi 18 JUILLET
Bonifacio... Approvisionnement du bord... Deux caddies de marchandise à faire rentrer dans les coffres et vogue le bateau, en route pour la Sardaigne dès demain.

dimanche 19
Après avoir visité la ville haute hier soir et encore ce matin, nous prenons la mer... Au départ 15 noeuds de vent qui forciront jusqu'à 30. Etape géniale à 5 ou 6 noeuds et super-manoeuvre de l'équipage quand une rafale a couché Cap Sounion sur son plat-bord.
Le soir à Porto Pozzo, sur un plan d'eau très calme, Yves joue de la guitare au clair de lune... image idéale du voilier au mouillage qui tire doucement sur son ancre. Puis nous allons sur la plage voir un groupe de rock et Yves leur demande s'il peut chanter avec eux. Une heure de plaisir et de rigolade, avec des jeux de mots sur le pénitencier que nous sommes seuls à comprendre...

lundi 20
Petit temps aujourd'hui... Nous allons à la voile jusqu'à Palau, le bateau n'avance pas vite. A midi, mouillage dans une baie, Yves et Vincent louent des planches à voile. Ce soir, nous allons nous balader dans le village, beaucoup d'animation comme toujours en Italie ! Le mouillage, proche de la plage où campent Yves et Sylvie, une fois de plus est très tranquille, sauf au petit matin, quand tous les bateaux se mettent en route, là c'est infernal !
Sur le port, les robinets étaient fermés à notre arrivée. Espérons qu'ils seront ouverts demain et que nous pourrons faire le plein d'eau.

Mardi 21
Navigation sous voile toute la journée... Les brises de mer sont actives par ici. Porto Cervo est paraît-il le Saint Tropez de la Sardaigne. C'est vrai que c'est plein de fric ici. La ville est loin, nous essayons d'y aller à pied, mais nous rebroussons chemin. Nous tenterons d'y entrer en bateau demain. Ce matin, Yves et Sylvie qui campaient dans un petit bois de pins ont été réveillés par un type qui leur a demandé de "décamper"! Ce soir encore, ils se sont fait déloger, ils ont dû dormir dans le cockpit... Peut-être étaient-ils sur une plage privée car il y a alentour des villas superbes.
En revanche, une bonne nouvelle : Il y a de l'eau ! Nous n'en avions plus trouvé depuis Bonifacio. Demain matin, lessive ! Tous les jerrycans sont remplis à ras bord.

MERCREDi 22
Porto Cervo est une jolie ville aux ruelles bordées d'arcades que nous avons parcourues sous un soleil de plomb... Couleurs ocre et terre partout... Arcades... Formes bizarres... Les maisons sont très curieuses...
Cet après-midi, le vent souffle bien et nous arrivons vite dans un mouillage de rêve, où l'on se baigne dans de l'eau couleur menthe... Oursins... coquillages... La nuit tombe...les garçons prennent un bain de minuit... à 23 heures... Le vent siffle sa  chanson à 25 noeuds et vibre dans le mât... nos campeurs ont trouvé une charmante petite plage juste à la mesure de leur mini-tente...
Entre vent et guitare, l'eau clapote doucement contre la coque et se pare dès qu'on l'agite de milliers de petites bulles fluorescentes...Nous sommes bien dans ce mouillage, qu'ont déserté les promeneurs de l'après-midi, yachts et vedettes qui sortent deux heures au soleil et rentrent vite dormir au port....

JEUDI 23 JUILLET
Journée tranquille ! Nous passons la matinée au mouillage et l'après-midi dans la bourgade de Porto Rotondo. En fin de journée, nous jetons l'ancre sur l'île de Mortorio, un joli mouillage couleur de piscine avec des rochers partout et des oiseaux, qui à la tombée de la nuit, miaulent comme des chats sauvages... Mais attention, sur cette île dès que le jour se couche, il y a des rats partout !

vendredi 24
Aranci... Quelques provisions... Rien  à voir... C'est moche ! La plage est interdite au camping.
A 23 heures, nous changeaons de mouillage afin de trouver un endroit pour planter la tente.

SAMEDI 25
Porto San Paolo... Une grande baie... Un petit village... Et toujours du vent pour naviguer... Derrière nous, se dessine l'île de Tavolara, une impressionnante montagne de 500 m qui tombe à pic dans l'eau.

DIMANCHE 26
Nous avons fait le tour de Tavolara. Impressionnant ! Yves a attrapé une angine, il dort ! L'étape d'aujourd'hui nous emmène dans le golfe de Marinella, une baie paisible, un véritable lac... Nous n'avons plus une gouttte d'eau à bord, demain nous irons à Porto Cervo pour faire le plein. Dans les villages, on ne trouve pas d'eau ou alors ils la vendent un prix fou... Par contre dans les marinas et villages résidentiels, on arrose abondamment fleurs et pelouses...

LUNDI 27
Nous avons retrouvé avec plaisir Porto cervo... Nous avons pu faire la lessive, remplir les bidons d'eau et les coffres de vivres frais... Dans la soirée, nous sommes allés faire un tour dans la ville : une débauche de luxe et de lumière, tenues de soirée, super-grands bateaux et boutiques clinquantes. Ce soir encore le mouillage est fort calme. Nos campeurs dorment dans le cockpit car le camping est interdit à Porto Cervo.

MARDI 28
Sur l'île de Maddalena, ce soir nous faisons des crêpes... Qu'il fait chaud ! A 22 heures Sylvie et moi sautons dans l'eau...

MERCREDI 29
Retour en Corse... Au revoir Sardaigne... Mouillage aux îles Lavezzi : sauvages, caillouteuses, rugueuses, brûlantes de soleil, baignées d'une eau verte et si limpide qu'on la boirait... Quel décor !
Cette fois encore, nous avons pu naviguer à la voile avec un bon vent grand largue. La Sardaigne nous a offert beaucoup de journées à la voile avec parfois une petite brise timide et d'autres fois, un vent bien établi. Dans l'ensemble le moteur a assez peu tourné...


Pendant la dernière semaine de vacances, nous retrouverons Nicole, Hervé et leurs enfants à Pinarellu et nous passerons quelques jours avec eux, sorties en mer, soirées resto, soirées guitare...
Après quoi, nous regagnerons San Vincenzo où Cap sounion sortira de l'eau et où nous nous séparerons. Yves et Sylvie partiront vers le Sud (Rome) et nous nous reprendrons le chemin de la France...

 

Les étapes :
Lundi 13 juillet
Mardi 14
Mercredi 15
Jeudi 16
Vendredi 17
Samedi  18
Dimanche 19
Lundi 20
Mardi 21
Mercredi 22
Jeudi 23
Vendredi 24  
Samedi 25
Dimanche 26
Lundi 27
Mardi 28
Mercredi 29
Jeudi 30
Vendredi 31
Samedi 1 août
Dimanche 2
Lundi 3
Mardi 4
Mercredi 5
Jeudi 6
San Vincenzo - Porto Ferraïo (Elbe)
Porto Ferraïo - Bastia (Corse)
Bastia - Campoloro
Campoloro - Solenzara
VSolenzara - Porto Vecchio
Porto Vecchio - Bonifacio
Bonifacio - Porto Pozzo (Sardaigne)
Porto Pozzo - Palau
Palau - Porto Cervo
Porto Cervo - Congianus
Congianus - P. rotondo - Mortorio
Mortorio Aranci - Cap Figari
Cap Figari - San Paolo
San Paolo - Tavolara - Marana
Marana - Porto Cervo
Porto Cervo - C. Spamatore ( Maddalena)
Cala Spamatore - C. di Giunco (Lavezzi).
Cala di Giunco - Pinarellu (Corse)
Pinarellu
Pinarellu - Porto Vecchio - Pinarellu
Pinarellu - Solenzara
Solenzara - Campoloro
Campoloro - Bastia.
Bastia - Marciana Marina (Elbe)
Marciana M. - San Vincenzo
18 milles.
40 milles.
22 milles.
31milles.
19 milles.
26 milles.
13 milles.
12 milles.
9 milles.
8 milles.
6 milles.
10 milles.
7 milles.
21 milles.
10 milles.
12 milles.
13 milles.
25 milles.

12milles.
11 milles.
31 milles.
23 milles.
37 milles.
22 milles.

Total  : 438 milles.

 

 
Menu journal   Vous y êtes ! Recette Accueil Sardaigne-Elbe Tourisme