Séjour en Manche - 2014

  En caravane


Nous avons profité des fêtes du 70ème anniversaire du débarquement sur les côtes de Normandie, pour organiser un petit séjour d'une douzaine de jours dans la région.

Mardi 3 juin
Ferme la Tournerie à Raids près de Carentan, nous voilà installés dans un champ avec des chevaux et vaches comme proches voisins..

Mercredi 4 juin
Ce matin, à bord de la "Rosée du soleil", nous nous enfonçons dans les marais du Bessin, une grande promenade de 2 h et 1/2 sur la "Taute", calme, au milieu des oiseaux. Le capitaine nous raconte l'histoire très intéressante du marais et la triste aventure des Américains parachutés sur Craignes pendant la guerre, village martyr comme Oradour sur Glane.

Marais du Bessin


Après le déjeuner, nous retrouvons Christine et Claude, pour assister aux parachutages en tenue d'époque.
D'abord annoncés en retard, les B47 finissent par arriver, pour finalement ne larguer aucun parachutiste, à cause du vent.
Deux heures d'attente pour un vol d'avions (dont certains ont fait la guerre, quand même) ! Bon tant pis ! On est allé à pied jusqu'au port de Carentan et avant de rentrer à la Tournerie. Christine et Claude stationnent avec leur camping-car à Carentan.

Jeudi 5 juin
Matinée tranquille, avec nos voisines les vaches derrière la caravane et les chevaux devant.
Dans l'après-midi, nous retrouvons Christine et Claude à Carentan, pour assister ensemble à la démonstration de véhicules amphibies dans le port de plaisance.
Nous filons ensuite vers Utah Beach. Il est 16 heures, un parachutage est prévu à 18 heures. Nous avons de la marge, Utah est à 12 kilomètres ! Quand je dis que nous filons, c'est beaucoup dire, et c'est compter sans les déviations mises en place et les bouchons. Nous mettrons 2 h 30 pour atteindre Utah Beach et verrons les premiers parachutages depuis la voiture, arrêtée dans les embouteillages.
A Utah, nous nous garons sur un grand parking, près du camping-car de Claude et avons la chance de voir le dernier parachutage depuis cet endroit. Pique-nique dans le camping-car, avant de partir à pied vers le feu d'artifice, à un petit quart d'heure de là. La côte s'embrase sur 80 kilomètres. D'Utah, nous voyons six feux sur la côte, absolument identiques et tous synchronisés avec celui que nous avons juste sous les yeux.
Le retour n'est pas simple ! Une heure et demie et 37 kilomètres plus tard, nous retrouvons la caravane. Le plus dur fut le premier kilomètre, parcouru en une demi-heure.

Vendredi 6 juin
Grand soleil et matinée au calme... Nous prenons le temps de déjeuner avant de prendre la route pour Isigny. Nous nous arrêtons d'abord au Camp américain Arizona, visite agréable qui permet de découvrir entre les véhicules de guerre, des voitures anciennes et du matériel d'époque, machine à écrire, téléphone, radio, gramophone. Des tranchées, des tentes de guerre, infirmeries de campagne et des militaires barbouillés de boue complètent le tableau.
A Isigny, que nous atteignons après maints détours, car la RN 13 est encore fermée (alors qu'elle devrait être réouverte maintenant que les cérémonies officielles de ce matin sont terminées), nous arrivons à la fin de la bataille navale des maquettes de bateau. Dommage !
L'Office de Tourisme d'Isigny a été incapable de nous fournir des renseignements corrects sur l'horaire, pire on nous a dit que le spectacle tournait en boucle tout l'après-midi, ce qui était complètement faux !

Statue de la liberté à Grandcamp Pointe du Hoc

Nous nous rendons ensuite à Grand Camp puis à la Pointe du Hoc, où nous nous promenons sur le site où eut lieu l'attaque du 6 juin, avant de revenir dîner à la caravane. Plus tard, nous rejoignons Christine et Claude à Sainte Mère Eglise afin d'assister au concert pour la Liberté joué par l’Orchestre Régional de Basse-Normandie, concert qui présente la Messe pour la Paix (chœur et orchestre), composée par Karl-William Jenkins, interprétée par l’Orchestre Régional de Basse-Normandie et mise en images grâce aux archives du Mémorial de Caen.

Concert pour la Paix


Samedi 7 juin
Journée à Arromanches... Le matin, nous nous rendons à Arromanches 360°, où sont diffusés des films d'archives, sur neuf écrans disposés en cercle autour de la salle.
A midi, diverses manoeuvres de chars ont lieu sur la plage, suivies d'un exercices d'hélitreuillages en mer. Plus tard, la patrouille de France émerveille le ciel et la foule massée au bord de la falaise.
Impressionnantes cascades, réglées au millimètre... C'est toujours fascinant de voir ces vols, ces arabesques colorées qui teintent le ciel de rouge et de bleu.
Après il faudra rentrer. Bien que partis dans les premiers, nous bouchonnerons jusqu'à Bayeux.
De retour à Sainte Mère Eglise, nous dînons avec Christine et Claude et admirons le feu d'artifice tiré à minuit, feu d'artifice exceptionnel et embrasement de l'église en cascades de feux ! Superbe !

Dimanche 8 juin
A 9 h 15, nous nous garons près du camping-car de Christine et peu après partons tous les quatre à pied, vers le site de la Fière à un peu plus de 3,5 kilomètres du village.
Des parachutes par centaines (environ 900) sautent par grappes au-dessus du site de la Fière. Une foule considérable (60 à 80 000 spectateurs) a pris place sur l'herbe avec le pique-nique. Extraordinaire spectacle que tous ces ronds de toile constellés de lumière dans le ciel bleu. Nous mitraillons... Après le pique-nique, a lieu une cérémonie officielle, au cours de laquelle les parachutistes échangent leurs badges. Nous restons assis dans l'herbe, à distance, les micros arrosent les champs pour retransmettre l'évènement.
Vers 14 h 30, nous quittons les lieux et rentrons à pied avant de repartir en voiture tous les quatre d'abord à Sainte Marie du Mont, puis jusqu'au bord de la mer, au Grand Vey. Retour par Utah Beach et Ravenoville.
Après la soirée avec Christine et Claude, nous rentrons à la ferme.

Lundi 9 juin
En route pour Omonville la Rogue, au nord du Cotentin, en passant par Portbail et Carteret où nous déjeunons à midi, à quelques pas du phare.

Carteret


Arrivés à Omonville, nous déposons la caravane au camping (personne pour nous accueillir) et nous repartons en voiture pour une balade au Manoir du Tomp, au port du Hable et à Port Racine, le plus petit port de France.
De retour à la caravane, nous constatons que personne n'est venu ouvrir l'électricité et nous découvrons de surcroît, que nous n'avons pas de réseau téléphonique, donc impossible de joindre Christine pour nos rencontres ou de recevoir des nouvelles des enfants. Nous attelons donc la caravane et quittons le camping.
Nous nous installons à Urville, le village suivant, où l'accueil est très sympa.

Mardi 10 juin
Quelques courses le matin et visite de la Cité de la Mer avec Christine qui a dormi à Fermanville, de l'autre côté de Cherbourg.
Le Redoutable... impressionnant ! Histoire du Titanic, aquariums, engins de plongée...

Mercredi 11 juin
Aujourd'hui, grande excursion dans le Val de Saire à l'Est de Cherbourg, en commençant par la route des caps, puis la route du Val de Saire, le long d'une mer bleu pastel...
Anse du Brick... Fermanville... Port Levi... Phare de Levi... Lapins et lapereaux traversent la route devant nous... Port Pignot...
A Réthoville, le moulin à eau de Marie Ravenel, qu'on avait prévu de visiter n'ouvre ses portes qu'à 14 heures. Tant pis !
Nous traversons la campagne, la mer à gauche, petits villages de pierres aux ruelles ensoleillées de fleurs multicolores. C'est joli !
Le phare de Gatteville, 75 mètres de haut, deuxième phare d'Europe, vigie à la pointe Est du Cotentin, veille sur les marins qui doublent le cap... 365 marches, 52 fenêtres, nous nous contentons de l'admirer d'en bas !
Nous déjeunons à Barfleur dans un resto donnant sur le port. Très agréable ! Balade à pied dans le village, rien de spectaculaire et nous repartons.
Montfarville... Retour vers Barfleur pour prendre la route de Saint Vaast la Hougue...
Quelques vues sur l'île de Tatihou, la tour de la Hague et en route pour Quettehou !
Nous nous arrêtons au pied de l'église -bâtiment original- pour une petite randonnée.
Etape suivante, La Pernelle, pour un joli panorama s'étendant du phare de Gatteville à Saint Vaast la Hougue, puis Valcaville, Le Vast et la vallée de la Saire riante de verdure, jusqu'à Digosville, resplendissant village fleuri, avec sa charrette croulant sous les fleurs, au milieu d'une petite place et ses potées disposées le long des rues alentour.
Nous rentrons par Cherbourg et retrouvons Christine et Claude qui nous ont rejoints à Urville. Leur camping-car est garé à 50 mètres du camping. Ils viennent dîner avec nous dans la caravane.

Val de saire


Jeudi 12 juin
Départ à 10 heures en même temps que Christine pour le même itinéraire, mais qu'on fera séparément afin de garder notre autonomie, et de s'arrêter en chemin, quand on en a envie. On devrait se retrouver vers midi.
Urville, au coeur du village, un petit coin de charme, les restes d'une vieille église au milieu du cimetière enchâssé entre les maisons de pierres et les murs fleuris.
Landemer... de ce promontoire, on découvre la côte, loin à l'Est et à l'Ouest.
A Gréville la Hague, encore une jolie église, nous prenons la route du hameau de Gruchy, où se trouve la maison natale de Jean-François Millet. Très agréable petit coin fleuri, vieilles pierres sur fond de mer bleue, fuchsias géants et la maison de Millet avec son puits couvert.

Statue de JF Millet


Baie de Quervière... paysage de carte postale, une barrière, un champ, des vaches et la mer bleue, scintillante, qui se détache de promontoires rocheux en baies claires sur le vert du premier plan. Omonville, l'église nichée dans un écrin de rosiers et d'arbres, le ruisseau qui chante, les pierres chaudes...
Nous poursuivons sur la Route des Caps.
Port Racine... Tiens le camping-car de Christine est garé là ! Ils démarrent juste comme on arrive ! On repart ensemble.
Saint Germain des Vaux, Anderville, Goury où nous nous arrêtons pour pique-niquer, avant d'aller randonner sur le sentier des douaniers en compagnie de Christine.
Une fois revenus à Goury, nous roulons jusqu'au Nez de Jobourg où nous flânons un peu au bord de la falaise, sur le même sentier des douaniers qui fait le tour du Cotentin. Vues magnifiques... Paysages de lumière !

Nord-Ouest du Cotentin


Vendredi 13 juin
Ce matin, après avoir retrouvé Christine et Claude à Vauville, nous partons pour une balade dans les dunes de Biville... Rien d'extraordinaire ! Les dunes couvertes d'herbe cachent quelques mares, réserves naturelles pour les oiseaux.
Après le déjeuner, nous visitons, tous les quatre, le jardin botanique de Vauville, un bel ensemble de plantes, fleurs et arbres subtropicaux, agencés de telle sorte qu'ils puissent s'acclimater à la région.
Très bel endroit !
Rentrés à la caravane, nous bouquinons au soleil, tandis que Christine et Claude rentrent chez eux, ce soir.

Vauville et Biville


Samedi 14 juin
Nous quittons le camping à 13 h 30. Petite promenade à pied dans Valognes. Quelques petits coins paisibles, rien d'exceptionnel !
Nous roulons ensuite vers Caen, et nous déroutons pour finir l'après-midi en bord de mer entre Ravenoville et Utah Beach.
Arrivés à Bayeux, nous mangeons à Courte Paille et dormons sur place.

Dimanche 15 juin
Arrivés un peu avant 10 heures au Mémorial de Caen, nous avons la surprise de découvrir un monde fou sur le parking !
Sept à huit mille coureurs se préparent pour le Marathon de la Liberté !!!
Pour nous, passionnante visite du Mémorial (plus de 4 heures) : Le monde avant et après 1945, cent photos de Vaccaro, cent objets de la bataille de Normandie, le bunker de commandement, deux films : "Jour J" et "Espérance"...
On pourrait y rester beaucoup plus longtemps !

Mémorial de Caen

Mémorial de Caen

Nous rentrons chez nous en fin d'après-midi.

 

Kilométrage total : 1199 km

 

 
Autres Journaux de Normandie Vous y êtes ! Recette Accueil Normandie Tourisme