MERCREDI 28 AOÛT (692 km)
A 8 h 30 nous quittons Gardiner pour amorcer le retour vers San Francisco.
Première étape aujourd’hui : Salt Lake City.
Mais nous allons prendre une route différente de l’aller car nous avons perdu un temps fou à cause des travaux tout du long. Nous allons donc revenir par l’Idaho qui à l’origine n’était pas prévu au programme.
- Midi : Après avoir acheté des sandwiches dans un « subway », nous quittons le parc à West Yellowstone, charmante bourgade américaine typique… Très large route centrale avec boutiques de part et d’autre et voitures garées au bord des trottoirs.
- Retour vers Salt Lake beaucoup plus rapide qu’à l’aller. On aura mis cinq heures pour 325 miles (520 km) de West Yellowstone à la sortie vers le lac salé, au lieu de sept heures pour 300 miles (480 km) de Salt Lake à Teton Village dans l’autre sens.
- Antelope Island : L’île est reliée au continent par une chaussée-digue entourée d’eau. Un grand calme règne sur l’île…Quelques animaux (antilopes, bisons), des milliers de mouettes sur la plage du grand lac salé (très salé), quelques petits oiseaux noirs et blancs perchés sur de hautes pattes fines…
- Nous rejoignons Salt Lake City à 20 heures. L’habitat en Utah n’est plus exclusivement en bois comme dans le Wyoming… Il y a encore des maisons toute en bois, mais beaucoup sont en briques et crépis ou en briques et bois. Ce sont souvent des maisons basses avec un bout de pelouse sur le devant, sans fleurs ni clôtures (comme on le voit dans les films américains).
- Il est 21 h 30 quand nous trouvons un resto (il n’y a pas grand chose dans cette ville), mais nous mangeons bien, pour pas cher, et nous nous offrons un délicieux banana split.

JEUDI 29 AOÛT (982 km)
Départ pour Lake Tahoe à 6 h 50, c’est notre deuxième étape vers San Francisco. Une longue ligne droite monotone de 425 miles (684 km) à travers le désert du Nevada nous conduit jusqu’à un Mac Do vers 13 h. Une autre longue ligne droite de 90 miles (145 km) nous amène à Reno où nous quittons l’autoroute pour gagner le lac Tahoe.
516 miles (825 km) en 8 h, repas inclus !
Nous avons encore pu observer de superbes camions rutilants et de toutes les couleurs.
Nous arrivons à South Lake Tahoe à 16 h 30. Le lac est fort joli. Nous descendons par un petit sentier jusqu’à la baie d’émeraude (2 miles aller-retour, 45 minutes). Ca grimpe dur au retour, mais c’est très beau. L’eau est cristalline, verte au bord, bleue plus au large. Ce lac est plus joli que le Lac Powell et même que celui de Yellowstone.
Au bord de la baie, se dresse une immense maison norvégienne de 38 pièces, en bois et en pierres, construite il y a longtemps par une femme qui trouvait que la baie ressemblait à un fjord norvégien.
Dîner au restaurant : un steak américain fort tendre !

VENDREDI 30 AOÛT (411 km)
Ciel bleu et temps frais à 7 h 30, c’est la dernière étape vers San Francisco.
L’autoroute est chargée mais ça roule bien car elle est très large, quatre voies et même cinq aux abords des villes. On y voit transporter toutes sortes de choses, y compris des maisons toute construites, en deux parties, chargées sur deux camions qui se suivent.
- 11 h : Arrivée à San Francisco.
- Fisherman’s wharf : 400 otaries sont installées là sur le « pier 39 ».
- Après avoir déjeuné d’un sandwich au crabe, nous montons dans la tour « Coit Tower ». Elle mesure 55 mètres et nous permet de découvrir tout San Francisco d’en haut. Une vue superbe s’ouvre sur l’Embarcadero, les grands buildings, les rues parallèles bien tracées, le pont d’Oakland.
- Golden Gate Bridge : Le sommet du pont est sous les nuages, comme il y a trois semaines. Nous avons beau attendre, il ne veut pas se découvrir.
- Aller-retour à l’aéroport pour repérer où rendre la voiture et prendre la navette demain, car on va partir très tôt. Inutile de perdre du temps à chercher !
- Promenade dans l’ Embarcadero : gratte-ciel immenses tout de glace revêtus.
- China Town : C’est le plus grand quartier chinois hors de Chine.
- Repas au « Pier 39 » au dessus des otaries : de très bonnes coquilles de crabe, mais le repas n’est pas très copieux et plutôt cher !
- Promenade dans la nuit de San Francisco pour prendre quelques dernières photos.

SAMEDI 31 AOÛT et DIMANCHE 1 SEPTEMBRE (25 km)
Nous quittons l’hôtel à 6 h du matin pour l’aéroport.
- Vol San Francisco Cincinnati : départ à 10 h 40 pour 4 h 10 de trajet.
- Arrivée à Cincinnati à 17 h 50 (heure locale – trois heures de décalage avec San Francisco). Il fait chaud dans l’Ohio, d’ailleurs nous avons vu depuis l’avion, de nombreuses piscines dans les jardins.
- Après 3 h 45 d’attente, envol de Cincinnati à 21 h 35 à destination de Paris.
- Atterrissage à Paris à 11 h 45 (heure locale – six heures de décalage avec Cincinnati).

 

 
Menu Journal Du 23 au 27 août Vous y êtes ! Recette Accueil Etats Unis Tourisme