SAMEDI 17 AOÛT (225 km )
Levés à 7 h… Beau temps ! A 8 h la température est parfaite.
Ce matin comme hier, nous prenons le café dans la chambre. Cool ! Ensuite, départ pour Monument Valley (Arizona), le site Navajo qui a servi de décor à de nombreux westerns.
- Arrivés vers 10 h . Quelques achats… quelques photos avant le déjeuner au resto avec vue splendide sur Monument Valley. Les hamburgers Navajos sont plutôt bons.
- 12 h 15 : Nous entamons la boucle de 18 miles qui serpente dans le décor de « la chevauchée fantastique». Totems, rocs rouges aux formes animales, aiguilles de pierre. Nous mitraillons à tout-va ce paysage légendaire. C’est encore différent des autres parcs mais toujours aussi superbe !
- 16 h : Arrivée au « Goulding’s lodge ». De la fenêtre, nous embrassons d’un seul coup d’œil le désert et Monument Valley. Après deux petites heures de repos, nous repartons pour Monument Valley afin de voir le soleil se coucher sur le site.
Puis comme le resto est hors de prix, nous allons au super marché acheter des salades toutes prêtes, des gâteaux, des fruits, et boissons… Dommage ! Nous n’avons pas de fourchettes ! Tant pis ! La salade mangée avec les doigts, c’est bon quand même, mais la sauce ça colle un peu !
- Un mini spectacle nous est offert par l’hôtel : 20 mn de diapos sur Monument Valley, avec jolie musique de fond.

DIMANCHE 18 AOÛT (434 km)
Cafetière dans la chambre, ce doit être une habitude indienne…
Temps agréable au lever, on en profite, car dès le milieu de la matinée et jusqu’au soir, même quand la nuit est tombée, il fait très très chaud. Hier à Monument Valley, il n’y avait pas un poil d’ombre.
- Arrivée à Page au bord du lac Powell, à midi (heure indienne). Depuis trois jours, nous vivions à l’heure indienne, il nous faut remettre nos montres à l’heure américaine. Il n'est que 11 h ici.
- Déjeuner de sandwiches chauds dans un « Subway ».
- Balade dans les environs du lac Powell. Le Colorado déroule ses méandres dans des tons vert émeraude, ou bruns selon le paysage qui s’y reflète. Par endroits, il bouillonne puis se calme et coule paisiblement. Le « trail » (chemin) sans ombre, au bord du Colorado, paresseusement étalé à cet endroit et sans aucun remous, n’est pas ce que nous en attendions. Nous rebroussons chemin. L’air est brûlant. Heureusement qu’on a de l’eau dans la voiture : 7,5 l d’eau chaude, 1 l d’eau plus que tiède et deux bouteilles de 0,6 l d’eau fraîche (système glaçons / papier journal).
L’eau du Colorado, par contre, est absolument glaciale. Impossible de rester les pieds dedans plus d’une minute !
Sur la route du retour, le panorama sur le lac (soi-disant à 15 m du parking), se révèle être une vue sur le Colorado à 1 mile et demi (aller-retour). Je retourne attendre Jean Paul dans la voiture. En fait cette virée (150 km) ne valait pas le coup d’être faite. Trop long et trop chaud pour voir si peu de choses !
- Arrivée à l’hôtel à 16 h. La fenêtre donne sur le lac. Après la douche habituelle de milieu d’après midi qui permet de récupérer un peu de fraîcheur, nous ressortons pour voir quelques points de vue sur le lac.
- Repas « all you can eat » : Nourriture et boisson à volonté pour un prix forfaitaire.
L’organisation s’améliore encore… Nous avons désormais fourchettes et couteaux en plastique… Et avec nos gâteaux du « p’tit déj », de la confiture de mûres. Il faut dire que ce soir encore, nous avons une cafetière dans la chambre pour demain matin. On s’y habitue…
Bref, nous trimbalons une musette de gâteaux, fruits, boisson, confiture et bonbons dans notre « home ambulant ». Dans le coffre, nous avons placé les deux valises que nous n’ouvrons qu’à l’hôtel ; sur le siège arrière, le grand sac à poches, et enfin avec nous en permanence et partout, un petit sac à dos contenant argent, pochette de voyage, bouteilles d’eau, crème solaire, stick-lèvres et les menus objets dont nous avons besoin.
- De retour à l’hôtel, soirée cool, lecture en dégustant des fraises avec vue sur le lac Powell.

LUNDI 19 AOÛT (225 km)
- Départ à 8 h par la route qui longe le lac, en direction de Zion (Utah). Arrivés dans le parc à 10 h 30, nous commençons par un parcours à pied de 1 h 30 à flanc de montagne au dessus d’un petit canyon. Au bout, nous découvrons un superbe panorama sur la vallée de Zion.
- Après le déjeuner (sandwiches froids) à Oscar Café dans Springdale, où détail intéressant, on nous remplit nos verres gratis dès qu’ils sont vides, nous rejoignons notre hôtel situé au milieu du parc… Le décor est sensationnel. Devant notre balcon, se dressent les hautes murailles à pic du canyon.
- Une navette nous emmène pour une jolie promenade à pied « riverside walk » de 1 h 45, au bord du torrent. Tout est calme et propre. De petits écureuils nous accompagnent et viennent même jusqu’à toucher mon sac du bout de la patte. A la fin du chemin, on peut se tremper les pieds dans le torrent frais.
- Nouveau tour de navette et troisième « trail » à pied de la journée : Sweeping rocks (20 mn)… Les roches dégoulinent d’eau, c’est rafraîchissant, il y a des sources partout.
- Pause au motel, dans un cadre de verdure, pelouse, arbre sur fond de rocher rouge, avant de partir dîner à Springdale. Ce soir, c’est un repas complet (soupe - salad bar - viande et riz - pêche au sirop), cela change des fast food. Au retour, nous rencontrons un porc-épic qui traverse la route d’un pas lourd et lent.

MARDI 20 AOÛT (257 km)
A peine levés, nous avons eu la visite de deux chevreuils broutant à dix mètres de notre balcon. Nous avons pu nous approcher très près pour les photographier. Ce sont des animaux sauvages, mais ils n’ont pas peur car personne ne leur veut de mal. L’un d’eux avait la patte cassée, il sera peut-être mangé par un puma, car il y en a par ici.
Nous quittons Zion par sa route bitumée en rouge qui s’intègre parfaitement au décor et nous nous rendons à Bryce Canyon - 2500 m. (Utah).
- Arrivée à 11 h : Promenade féerique pendant 3 h 45 au milieu des dentelles ocre, roses, blanches du parc de Bryce… Une bonne descente jusqu’au fond de la vallée suivie d’une sacrée remontée.
La montagne est sculptée, érodée et offre un décor spectaculaire. On ne se lasse pas d’admirer, photographier, filmer… Partout, des petits écureuils nous attendent, se laissant prendre en photo sans problème.
- 15 h : repas de midi (légèrement en retard) au fast food.
- Nous finissons la journée en parcourant avec la voiture tout le canyon de Bryce et en nous arrêtant à divers points de vue tous aussi jolis les uns que les autres. Le plus élevé « Rainbow Point » se trouve à 2700 m d’altitude. Il fait bon, presque frais.
- Ce soir, nous dînons au Steak House… Excellent New York Steak extra tendre, avec soupe, salade à volonté et boisson resservie gratos. D’ailleurs, dans les resto ( les vrais, pas les fast food), la boisson est renouvelée automatiquement et la salade à volonté.

MERCREDI 21 AOÛT (563 km)
Dès 8 h nous partons pour une assez longue étape. Ce matin, il fait très frais en sortant, mais le ciel bleu laisse présager qu’il va faire chaud plus tard. Nous nous dirigeons vers Arches via le Capitol Reef.
- 11 h : Capitol Reef. Pause piétonne d’une heure dans le canyon de Grand Wash. Les murailles rouges qui nous surplombent présentent des colorations jaunes, beiges, rouille à la manière des roches de Petra en Jordanie. La température est idéale pour marcher avec un petit vent tiède qui rafraîchit.
- Déjeuner dans un fast food (hamburger). Après quoi, je filme de superbes camions américains sur l’autoroute. Ils sont étincelants.
- 17 h : Arrivée à Moab (Utah) au Best Inn.
- Puis nous repartons vers le parc d’Arches pour une marche d’une quarantaine de minutes afin de découvrir Window Arches et Double Arches au coucher du soleil et ensuite repas mexicain. Le « burrito » est une galette entourant une montagne de nourriture. C’est bon mais comme d’habitude beaucoup trop copieux. Pas étonnant qu’autant d’américains soient obèses !

JEUDI 22 AOÛT (442 km)
La journée commence par une marche d’une heure pour voir une grande arche (5,2 km aller-retour).
A 1534 m d’altitude, il fait bon. Cependant, les arches sont très dispersées dans la nature et loin de la route, au bord de laquelle on peut voir des blocs de pierre tordus aux formes diverses, mais pas d’arches.
Une seconde marche de 45 mn nous amène à un point de vue sur Delicate Arches.
- A 11 h nous prenons la route de Salt Lake City.
- Déjeuner dans un subway (sandwiches froids) sur la route.
- Arrivés à Salt Lake City à 17 h 15, nous trouvons assez vite l’hôtel malgré une confusion entre South Main Street West et West Main Street South. L’hôtel est superbe avec une cafetière dans la chambre (ça faisait deux jours qu’on n’en avait plus) et un lit « King ». La navette de l’hôtel nous emmène au centre-ville. En fait, à part le temple Mormon, il n’y a rien à voir ici. Quelle austérité ! La ville de Salt Lake a été fondée par les Mormons et elle reste leur fief.
Bref, nous rentrons à l’hôtel et dînons à l’hôtel d’un excellent bœuf Stroganoff précédé d’une soupe délicieuse et de crudités. Un peu cher quand même !

 

 
Du 23 au 27 août Menu Journal Du 10 au 16 août Vous y êtes ! Recette Accueil Etats Unis Tourisme